15% de remise sur tout Segafredo | Découvrez toutes nos promotions !
Livraison gratuite à partir de 100 €
Achat sur facture possible via Klarna*

Café Africain

Afrique

Le plus ancien café que nous connaissons provient d´Afrique et plus précisément d'Éthiopie qui est à l´origine de la découverte de l´arbuste. Une longue histoire relie le pays, sa culture et son peuple au café. Aujourd'hui encore, l'Éthiopie et d'autres pays africains sont d'importantes zones de culture du caféier et produisent d'excellentes variétés.

Les pays d'Afrique de l'Est comme l'Éthiopie sont surtout connus pour l'Arabica, pour lequel les zones montagneuses sont idéales. Vers le centre du continent, il y a des plantations d'arabica et de robusta, et dans l'ouest, zone plate et étendue, la culture du robusta est presque exclusivement pratiquée.

Au total, les producteurs de café africains représentent environ un sixième de la production mondiale.

Il est impossible de généraliser le goût des cafés africains ; les conditions de culture et les variations de la plante Coffea sur un continent aussi étendu sont trop différentes pour permettre des descriptions généralisées, mais de nombreux pays africains sont connus pour leurs excellents café de spécialité.

Éthiopie

L'Éthiopie est le berceau du café. La tradition veut que dès le IXe siècle, le café ait été découvert par un berger qui avait constaté l'effet stimulant des cerises de café sur son troupeau de chèvres. Bien que de nombreuses variétés sauvages du caféier poussent en Éthiopie, la variété Mokka ou Mocha une variété de l´Arabica y est aujourd´hui principalement cultivée.  

L'Éthiopie est le plus grand producteur de café en Afrique, bien qu´il n´ait par une importance majeure sur le marché mondial. Environ 90 % du café vert provient de petites plantations privées. En raison de la chaleur sèche et intense, la récolte doit être effectuée à un moment précis afin que les cerises ne se dessèchent pas sur les buissons. La majeure partie du café éthiopien est récoltée à la main.

Cafés éthiopiens

Avec des variétés qui sont parmi les meilleures du monde, l'Éthiopie peut ravir de nombreux amateurs de café dans le monde entier. Les Éthiopiens apprécient leur café et l'ont profondément intégré dans leur culture. Ils sont fiers de leurs produits et sont désireux de les partager avec le monde.

Grâce à une politique agricole progressiste et à l'aide des petits agriculteurs, presque tous les cafés éthiopiens sont désormais cultivés biologiquement, sans utilisation de pesticides nocifs. Le fait qu´aucun additif ne soit utilisé dans la transformation signifie que le pays est en mesure d´offrir un café d´excellente qualité. Parfois fruités, d'autres avec une acidité et un corps équilibré, avec un arrière-goût savoureux et aux arômes fins : ce ne sont là que quelques-unes des caractéristiques des différents cafés que le pays a à offrir.

Il est impossible de résumer et de décrire toutes ces variétés en termes de goût, mais si vous êtes intéressé, essayez-les simplement. Cependant, les cafés éthiopiens ont généralement une chose en commun : un goût excellent.

Laissez-vous tenter par le café de la marque Solino qui y est également torréfié sur place.

D'autres cafés éthiopiens font partie de notre sélection : Illy Ethiopia.

Cameroun

Ce n'est que tardivement, au début du siècle dernier, qu'un officier allemand a introduit le café et la culture du café au Cameroun. Ce petit pays du centre-ouest du continent africain est principalement constitué de plateaux, couverts de forêts tropicales, surtout dans le sud.

Avec ses hautes montagnes, son nord aride et sa forêt équatoriale tropicale, le Cameroun offre de nombreuses conditions de culture différentes pour une grande variété de café. Sur les pentes de la montagne du Cameroun, la plus haute altitude de la région, poussent des descendants de la célèbre variété d'Arabica "Blue Mountain" de Jamaïque, mais on y cultive surtout le Robusta.

Au mieux, le Cameroun était le huitième producteur de café au monde. Lorsque le gouvernement a réduit presque toutes les subventions dans les années 1980, il a rendu le secteur du café beaucoup moins attrayant et la production a chuté en conséquence.

De nombreux agriculteurs se sont alors tournés vers une culture moins exigeante et plus efficace du robusta, qui produit parfois une qualité moyenne. Le grand potentiel des dernières zones de culture de l'arabica au Cameroun est apprécié dans le monde entier, l'UE soutient actuellement le développement de nouvelles zones de culture de l'arabica avec 30 millions d'euros et le café issu du commerce équitable gagne lentement mais sûrement du terrain.

Cafés camerounais

Sur les plateaux du nord-ouest du pays, les meilleurs grains arabicas sont cultivés jusqu'à 2000 mètres d'altitude. Les conditions tropicales, avec des températures constantes toute l'année et sans gel, sont idéales pour les plantes les plus sensibles. Ici, la récolte se fait principalement à la main, le terrain sur les pentes du Mont Cameroun est trop accidenté pour les machines. Les arabicas camerounais se caractérisent par leur douceur et goût sucré, dues en partie au fait que les cerises de café sont séchées au soleil avant le traitement par voie humide, un procédé très courant dans le pays. Les Arabicas aux corps pleins et fruités proviennent de l'ouest tropical du pays.

La qualité des meilleurs grains Robustas du pays, qui varient beaucoup sont très puissants et aromatiques. Les conditions climatiques optimales permettent d´obtenir des grains au corps plein et à l´arôme intense. Ces derniers temps des coopératives se sont surtout spécialisées dans la production de grains Robusta de qualité supérieure. Certains des meilleurs blends 100% Robusta, comme le café New York Cameroun par exemple, conquièrent grâce à ses arômes totalement nouveaux et différents des grains Arabica. Cela vaut la peine d´essayer !

Tanzanie

Le café n'est pas très populaire en Tanzanie. Seuls environ 2 % de la production du pays restent dans le pays. Le Brésil, par exemple, consomme 37% de sa propre récolte. Néanmoins, la Tanzanie offre d'excellentes conditions pour la culture du caféier et les habitants qui sont depuis plus d´un siècle à la recherche d´arabicas exotiques et de robusta de qualité en sont conscients.

Étonnamment, peu de termes sont spontanément associés à la Tanzanie. Avec le Senrengeti, Zanzibar, le Kilimandjaro et le lac Victoria, le tableau est très différent. La Tanzanie est principalement composée de forêts tropicales humides près de la côte et des hautes terres, ainsi que de vastes savanes. Ce sont surtout les montagnes et les hauts plateaux sans gel et avec des précipitations suffisantes qui sont utilisés par les habitants pour cultiver principalement des plantes arabica. Avec environ 35%, le Robusta n'est pas très répandu.

Seulement environ 20 % de la population tanzanienne est connectée au réseau électrique, le pays a infrastructure médiocre et connaît des pénuries alimentaires.

Après l'or, le café est le produit d'exportation le plus important du pays : 70 % de la population travaille dans le secteur agricole. Pour la Tanzanie, l'exportation de café est l'une des aides au développement les plus importantes du pays, car, contrairement à l'or, de nombreuses personnes en bénéficient.

En raison du faible niveau de progrès technique du pays, le café tanzanien signifie avant tout une chose : le travail manuel et le pays à s´auto-développer.

Café tanzanien

Les cafés tanzaniens sont souvent comparés au café de qualité provenant du Kenya. Surtout, les délicieux arabicas du pays atteignent de plus en plus l'Europe et, après torréfaction, séduisent par leurs grandes variétés d'arômes. Les sols fertiles produisent de plus en plus d'arômes corsés avec une acidité fruitée et des notes allant du miel aux fruits secs. La populaire variété Bourbon Arabica a maintenant aussi pris racine en Tanzanie et fournit aux grains d'Arabica des arômes de vanille raffinés et subtils.